SNUDI FORCE OUVRIÈRE. Section du Tarn-et-Garonne
UDFO82 - rue Michelet – BP 404 - 82004 Montauban |
06.31.54.17.64 | snudi.fo82@gmail.com


Le SNUDI-FO fait valoir les intérêts des personnels, des premiers reculs…qui en appellent d’autres
Publié; le 18 juin 2014, mis à jour le 1er juillet 2014 | Snudi FO 82

Après le recul du ministre, suite aux interventions répétées et déterminées de Force Ouvrière, qui a dû annuler la récupération de la prérentrée pour 2014/2015, le SNUDI-FO constate que le ministre rencontre quelques difficultés pour imposer l’austérité aux personnels.

50 ineat-exeat supplémentaires

Après avoir affirmé avec beaucoup de vigueur que, austérité oblige, aucun ineat-exeat ne serait accordé pour compenser les résultats catastrophiques des mutations informatisées, le ministère de l’Education nationale vient d’en accorder 50.

Pour Force Ouvrière, ces cinquante premières autorisations doivent permettre d’obtenir les centaines nécessaires pour qu’aucun enseignant ne se trouve en situation familiale et financière difficile du fait d’une mutation refusée.

L’ouverture de la liste complémentaire au concours 2014

De la même manière, le ministre doit annoncer que, contrairement à ces premières déclarations, la liste complémentaire du concours 2014 sera ouverte pour combler tous les postes vacants.

Le SNUDI-FO défendra toutes les classes, tous les postes de RASED, de remplaçants et d’enseignants spécialisés nécessaires. Il invite les personnels à établir leurs besoins en postes.

Le report de la remise en cause des ORS

et des indemnités des enseignants spécialisés

Le 19 juin, le ministère a fait savoir que l’alignement prévu des Obligations Réglementaires de Service des enseignants spécialisés sur les moins favorables et le lissage de leurs indemnités par le bas étaient reportés d’un an.

Le résultat de la mobilisation depuis 2 ans

Pour le SNUDI-FO, ces décisions sont le résultat de la mobilisation importante des PE qui exigent depuis 18 mois l’abrogation de la réforme des rythmes scolaires. Alors qu’aucune question n’est résolue concernant la mise en œuvre des décrets Peillon/Hamon à la prochaine rentrée, le ministre opère quelques reculs.

A nouveau un millier d’enseignants de la région parisienne avec FO, la CGT et SUD se sont rassemblés au ministère le 18 juin pour le retrait des décrets Peillon/ Hamon sur les rythmes scolaires.

Le 19 juin, plusieurs centaines d’enseignants de parents et d’élus du Val-de-Marne se sont rassemblés devant le CDEN sur la même exigence.

Au moment où les mesures de carte scolaire tombent, mettant les écoles dans des situations intenables, nous le constatons avec force : nous ne pourrons pas faire la rentrée que l’on nous annonce. Les revendications doivent être satisfaites !

Le SNUDI-FO avec la FNEC FP-FO appellent à préparer, dès aujourd’hui, les Assemblées Générales d’adhérents et du personnel pour réaffirmer les revendications et notamment le retrait du décret Peillon/Hamon.

cale




Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Les revendications demeurent
Charlie-Hebdo
60 000 postes dans l’Éducation, vraiment ?
Obtention du master et validation des UE toujours des problèmes : mail à la rectrice et au directeur de l’ESPE
Consultation nouveaux programmes et socle : lettre de JC Mailly (secrétaire général de FO) à la ministre
ESPE : Audience à la rectrice du mercredi 15 octobre 2014
Audition FO : LES SEGPA victimes collatérales du plan Hollande-Valls
Intégration des élèves handicapés : la ministre, contrainte de reconnaître les problèmes, n’apporte pas de réelles solutions.
Audience de la Fnec FP FO à la Rectrice du 17 juillet 2014
SEGPA EN DANGER : se mobiliser
Le SNUDI-FO fait valoir les intérêts des personnels, des premiers reculs…qui en appellent d’autres
Fusion programmée des COP et des psychologues scolaires
15 mai 2014 : Force Ouvrière appelle à la grève dans la Fonction Publique
Pourquoi le Snudi-FO 82 appelle plus que jamais à la grève le 18 mars !
Marylise Lebranchu confirme le gel des salaires : Tous en grève le 18 mars 2014 !
Au tableau noir du pacte de responsabilité : Vincent Peillon, premier de la classe
Grève interprofessionnelle unitaire et manifestations le Mardi 18 mars à Montauban
Medecine de prévention, encore une victoire de FO : 2 recrutements de médecins en cours et un 3eme en négociation
Combattre l’austérité : une urgence sociale et démocratique
Jacques RISSO réintégré
< 1 | 2 | 3 |>
SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo