SNUDI FORCE OUVRIÈRE. Section du Tarn-et-Garonne
UDFO82 - rue Michelet – BP 404 - 82004 Montauban |
06.31.54.17.64 | snudi.fo82@gmail.com


Conpte-rendu de l’audience "sous-nombre" du 7 septembre
Publié; le 12 septembre 2016 | snudi FO 82

Rassemblement et audience au rectorat du mercredi 7 septembre :

- pour le recrutement immédiat d'enseignants via la liste complémentaire du concours et les ineats

- pour faire face au manque d'enseignants dans notre académie en cette rentrée



Un rassemblement a réuni FO, Snuipp, Unsa, CGT au rectorat de Toulouse.

 

Une délégation a été reçue par le secrétaire général de l'académie, le secrétaire général adjoint, la chef de la division du personnel enseignant.

Le Snudi FO est intervenu lors de cette audience en rappelant la situation dramatique que nous vivons pour cette rentrée. Pour rappel c'est dès la rentrée entre 40 et 50 enseignants qui manquent au niveau académique. 

Le secrétaire général a confirmé cette situation. Et annonce que pour y faire face, des enseignants contractuels sont en cours de recrutement !

Le Snudi FO a donc énoncé ses revendications :

Ouverture immédiate de la liste complémentaire pour faire face aux besoins. Sur les 30 de la liste complémentaire académique, 6 ont déjà été appelés (2 désistements + 4 dans le Tarn), c'est donc possible de l'utiliser pour faire face aux besoins. 25 candidats sont toujours sur la liste complémentaire et donc disponibles immédiatement.

Utiliser tous les ineats possibles 

. Allonger la liste complémentaire pour puiser dedans au fur et à mesure des besoins. On sait d'ores et déjà que les 25 de la liste complémentaire actuelle ne suffiront pas.

Réponse du secrétaire général :

. Concernant les 25 de la liste complémentaire, nous ne pouvons pas leur donner de formation (les ESPE sont saturés) et il n'y a plus de postes « berceaux » pour accueillir les stagiaires.

Les organisations syndicales indiquent que, même si ce n'est pas notre piste privilégiée, la Rectrice a la possibilité de recourir à la liste complémentaire en proposant un report de formation à l'année prochaine et en envoyant les PES recrutés à plein temps en classe.

Le Secrétaire Général indique qu'il serait dommageable d'envoyer des PE stagiaires sur le terrain sans formation. Il précise d'autre part que la liste complémentaire a plutôt vocation à combler les désistements.

Le Snudi FO, avec d'autres organisations, rappelle que pour une académie qui s’apprête à recruter des enseignants contractuels envoyés sur le terrain sans formation, cet argument relève d'une certaine mauvaise foi.

FO précise également que le recrutement de jeunes collègues qui aspirent à devenir enseignants (et qui seront donc amenés à repasser le concours l'année prochaine) les place dans une situation extrêmement difficile : devenir contractuel et donc prendre le risque de ne pas préparer correctement le concours ou refuser le recrutement contractuel pour préparer le concours.

Quant aux désistements, ils ne concernent que les démissions (qui on l'espère seront peu nombreuses) ou les reports de stage (qui à priori sont déjà connus).

. Sur les Ineats, le secrétaire général indique qu'ils ont tous été acceptés mais que ce sont les exeats des départements d'origine (académie de Versailles notamment) qui ont été refusés.

FO indique d'une part qu'aucun document précis n'a été fourni à ce stade pour contrôler cette affirmation. FO demande d'autre part quelles initiatives ont été prises par le rectorat en direction du ministère pour débloquer certaines situations : de nombreux collègues en attente d'ineat pour rapprochement de conjoint sont en disponibilité (certains étaient présents au rassemblement) et donc disponibles immédiatement. Les intégrer en Ineat ne prive pas leur département d'origine d'un enseignant puisqu'ils n'y travaillent plus.

Le Snudi FO saisit son syndicat national pour qu'une intervention au ministère ait lieu.

. Sur l'allongement de la liste complémentaire, le secrétaire général refuse catégoriquement, sans plus d'argument.

FO indique qu'une liste complémentaire de 30, vu le nombre de candidats et la taille de l'académie, est largement insuffisante. Rien réglementairement n'empêche une nouvelle réunion du jury pour allonger la liste complémentaire au vu des besoins. Ne pas le faire, c'est décider qu'il y aura des contractuels dans l'académie.



Bilan le secrétaire général prend acte de l'accord de l'ensemble des organisations et du collectif de collègues classés sur la liste complémentaire concernant la possibilité de recruter des PE stagiaires à plein temps en classe la première année et effectuant leur formation l'année suivante. 

Il indique qu'il en référera à la Rectrice. La porte reste donc ouverte sur cette question. 

Par contre, une campagne reste à mener pour l’allongement de la liste complémentaire. Le Snudi FO interviendra à tous les niveaux sur la base de cette revendication.

Sur les Ineats, aucune réponse concrète. Le Snudi FO va saisir le ministère par le biais de son syndicat national.

 

cale




SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo