SNUDI FORCE OUVRIÈRE. Section du Tarn-et-Garonne
UDFO82 - rue Michelet – BP 404 - 82004 Montauban |
06.31.54.17.64 | snudi.fo82@gmail.com


CP et CE1 dédoublés en éducation prioritaire : le Président rattrapé par la réalité
Publié; le 27 novembre 2017 | snudi FO 82

Dans son discours de Roubaix sur la politique de la Ville, le 14 novembre, le président de la République a déclaré : « Le dédoublement des CP s’est fait dès cette rentrée en REP+, il se continuera pour que l’engagement de dédoublement en CP, CE1, en REP et REP+ soit complet dans le quinquennat. »

Les dédoublements de CP et CE1 en éducation prioritaire seront réalisés sur le quinquennat, et non en deux ans comme annoncé dans son programme électoral. Le président et sa communication sont donc rattrapés par la réalité.

Un problème insoluble de locaux

En effet, à cette heure, seuls les CP en REP+ ont été dédoublés. Et déjà, le dispositif se heurte à un problème insoluble de locaux.

Dans les écoles, où le nombre de salles est souvent insuffisant pour dédoubler les CP, deux classes de CP à 12 cohabitent dans la même salle de classe, ce qui est d’ailleurs souvent le prétexte à ne plus remplacer le maître absent (l’autre enseignant devant prendre en charge systématiquement tous les élèves), et qui met en cause la liberté pédagogique individuelle de l’enseignant. Si les locaux ne suffisent pas pour dédoubler les CP en REP+, comment pourraient-ils permettre de dédoubler les CE1 en REP+, les CP en REP et les CE1 en REP ?

Un dispositif non règlementaire remettant en cause le statut des enseignants

Le SNUDI-FO rappelle que les CP à 12 en REP+ ont été instaurés à la rentrée 2017 sans aucun texte règlementaire, en contradiction avec l’article 2 du décret de 1989 qui indique que le directeur décide de la répartition des classes après avis du conseil des maîtres. Par ailleurs, le dispositif « CP 100% réussite » a été le prétexte à de multiples remises en cause du statut des personnels : dans certains départements, les affectations sur ces postes ont été réalisées en dehors du mouvement, les enseignants sur les postes PDMQDC ont été contraints de rentrer dans le dispositif sans participer au mouvement, les IEN ont parfois même choisi quels enseignants seraient ou non affectés dans ces classes dédoublées ! Le dispositif impose aux collègues une évaluation et un contrôle permanents par les IEN et des formateurs du contrat d’objectif « 100% réussite ». Qu’adviendra-t-il du collègue qui ne respectera pas le contrat ou ne remplira pas l’objectif « 100% réussite » et dont les « compétences » et l’investissement seront évalués insuffisants ? Il s’agit bien de mettre en oeuvre la nouvelle évaluation des enseignants à la mode PPCR sur des critères arbitraires contre la liberté pédagogique et l’indépendance professionnelle. De plus, le RASED ne prend bien souvent plus en charge les élèves des CP dédoublés, l’enseignant devant s’y substituer.

Lire la suite :

 

PDF - 423.2 ko
CP et CE1 dédoublés en éducation prioritaire : le Président rattrapé par la réalité
cale




Documents Liés
CP et CE1 dédoublés en éducation prioritaire : le Président rattrapé par la réalité
PDF - 423.2 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Les revendications demeurent
Charlie-Hebdo
60 000 postes dans l’Éducation, vraiment ?
Obtention du master et validation des UE toujours des problèmes : mail à la rectrice et au directeur de l’ESPE
Consultation nouveaux programmes et socle : lettre de JC Mailly (secrétaire général de FO) à la ministre
ESPE : Audience à la rectrice du mercredi 15 octobre 2014
Audition FO : LES SEGPA victimes collatérales du plan Hollande-Valls
Intégration des élèves handicapés : la ministre, contrainte de reconnaître les problèmes, n’apporte pas de réelles solutions.
Audience de la Fnec FP FO à la Rectrice du 17 juillet 2014
SEGPA EN DANGER : se mobiliser
Le SNUDI-FO fait valoir les intérêts des personnels, des premiers reculs…qui en appellent d’autres
Fusion programmée des COP et des psychologues scolaires
15 mai 2014 : Force Ouvrière appelle à la grève dans la Fonction Publique
Pourquoi le Snudi-FO 82 appelle plus que jamais à la grève le 18 mars !
Marylise Lebranchu confirme le gel des salaires : Tous en grève le 18 mars 2014 !
Au tableau noir du pacte de responsabilité : Vincent Peillon, premier de la classe
Grève interprofessionnelle unitaire et manifestations le Mardi 18 mars à Montauban
Medecine de prévention, encore une victoire de FO : 2 recrutements de médecins en cours et un 3eme en négociation
Combattre l’austérité : une urgence sociale et démocratique
Jacques RISSO réintégré
< 1 | 2 | 3 |>
SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo